Notre passion, la pêche ...

Un forum on l'on parle de toutes les pêches et de tout ce qui tourne autour !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 pêche du carnassier au posé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alex18800

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 27

MessageSujet: pêche du carnassier au posé   Ven 10 Juin - 12:39

Pêche du carnassier au posé

La pêche du carnassier au flotteur n'est pas aussi simple que de mettre un flotteur ou non, une olive, un émerillon, un bas de ligne en acier et un trident. Non, la pêche du carnassier est plus difficile et même de plus en plus au fil des années. Chaque élément composant cette pêche doit être choisi au mieux. La pêche du carnassier est souvent fonction des conditions climatiques et des conditions de pêche (étangs, canal, rivière), aussi suivant ceci, j'utilise 2 montages différents. Ayant droit à la pêche avec 3 cannes aux carnassiers, j'ai donc 6 cannes, c'est à dire 3 de chaque pour ne pas avoir à démonter sans cesse mes lignes. Il existe au delà des techniques plusieurs façons de pêcher, soi en pêchant juste à côté de l’endroit ou l'on pêche au coup (vifs) soit en pêchant seulement le carnassier et en lisant, mangeant ou discutant avec des amis. Tout ceci à une incidence sur la pêche.

Pêche au flotteur :

La pêche au flotteur est l'une des plus passionnantes pour la pêche au carnassier, voir son flotteur s’animer grâce au vif est intéressant. De temps en temps il s’anime de plus en plus et l'on sent que quelque chose se passe sous l'eau, un gros bec s'approche ou souvent rien d'autre ne se passe. Dans ce cas les questions sur les montages viennent tarauder l'esprit, avons-nous un montage assez discret, le vif a-t-il réussi à éviter le carnassier?? Le plus important est d'avoir un montage impeccable pour n'avoir aucun regret.

Ma technique de pêche au flotteur est la suivante :
- J'utilise un flotteur coulissant dans la plupart du temps car ils permettent d'éviter les emmélages lors du lancer, le flotteur se trouvant contre l'olive au lancer cela permet d'avoir un centre de gravité unique qui évite les noeuds. Je choisis un flotteur de 6g pour les tous petits vifs de 10g et un flotteur de 15g pour un vif de 100g, le choix du flotteur est fonction de la taille du vif, le vif lui même étant fonction de la taille du carnassier recherché. Un poisson de 15g ou plus pour le silure et un poissonnet pour la perche. Mais dans la plupart du temps j'utilise un appât de 50g avec un flotteur de 8 à 10g. Cela permet de palier bon nombre de conditions non extrêmes (perche et gros silure). Bien sûr je mets un petit stop-flot au-dessus du flotteur pour permettre à celui-ci de s’arrêter au fond choisi.
- L'olive est de même poids que la portance du flotteur ou légèrement inférieure si le flotteur coule.
- Le fil du moulinet est d'un diamètre de 27/100 à 35/100 mais dans la plupart des cas pour une question de discrétion sans prendre trop de risque, je pêche avec un fil de 28 à 30/100.
- Un émerillon solide est nécessaire pour qu'il ne s'ouvre pas lors du combat avec un gros poissons. Au dessus de l'émerillon je place un petit bout de gaine silicone pour protéger le noeud de l'émerillon.
- Un bas de ligne en acier assez fin de fer est le nec plus ultra de cette pêche, de nos jours si le bas de ligne est trop gros, il n'est pas rare de ne rien voir venir. Il existe dans le commerce de tels bas de ligne, très fins et très solides qui résistent au coup de dents des gros becs. La taille du bas de ligne va de 35 à 60 cm, personnellement j'utilise un bas de ligne de 45 cm qui est une bonne longueur pour laisser suffisamment d'espace au vif pour nager mais pas trop tout de même.
- Un trident de taille N°6 à 12 permet d’attacher toute taille de vif. La plupart du temps un numéro 10 convient bien.
- Le choix du vif qui est utilisé pour la pêche au flotteur est très importante. Ce qui fait craquer un carnassier c'est le mouvement incessant du vif. Au flotteur si l'on utilise un vif qui va sans arrêt remonter à la surface il sera attractif mais il risque de tourner autour du fil au dessus du flotteur et l'on risque de se retrouver avec une salade à la fin! Non, le mieux est un vif qui veux plutôt aller sans arrêt vers le bas pour se cacher, ce qui sera empêché par le flotteur. Et ce jeu de tirée du vif vers le fond va être extrêmement attractif pour le carnassier. Pour réaliser cela rien de supérieur qu'un gardon (pas un rotengle) ou un goujon. Ce sont deux poissons qui vont sans cesse vouloir atteindre le fond et si l'on règle le stop flot avec 1 mètre de moins que le fond alors ça sera parfait. Le vif est attaché par le nez car c'est ce qu'il y a de plus humain, locher un vif est cruel!

.
.
La cohérence de cet ensemble, permet d'avoir d'excellents résultats. Mes amis et moi même utilisons ces techniques avec pas mal de succès. Cette technique est utilisée en toutes saisons mais je l'emploie peu par grand vent et pas du tout en rivière, car cela nécessite de sans cesse relancer le flotteur ce qui est pas pratique et va abîmer prématurément le vif. La pêche au flotteur est couronnée de succès quand on lance le moins souvent possible, tout simplement parce que la discrétion y est plus importante. En canal à grands gabarits j'utilise cette technique en pêchant en dessous de l’extrémité de la canne en laissant peu de bannière et en bloquant le fil avec un élastique comme pour la pêche sur le fond, cela donne d'excellents résultats mais il convient de mettre les cannes loin de soi et de ses amis toujours pour une question de discrétion. Je place souvent mes cannes à 15 ou 20 mètres de l’endroit ou l'on a décidé de discuter ou de faire un barbecue, la discrétion toujours la discrétion... Le reflet du ou des pêcheurs tout comme celui de la voiture joue à mon avis sur le fait que le carnassier va se décider à attaquer ou non. Depuis peu, je place donc toujours très loin mes lignes.


Pêche sur le fond :

La pêche au posé au fond est une des techniques les plus utilisées et avec un grand succès. Tout comme pour la pêche au flotteur il est nécessaire de respecter quelques règles pour mettre un maximum de chance de son côté. Cette technique est utilisée quand il y a du courant ou du vent en étang.

Un fil de diamètre similaire à la pêche au flotteur est nécessaire. De l'ordre de 28 à 35/100 mais plus proche de 30/100 dans la majorité des cas. Mon montage est différent de celui que je nommerais carpiste. Je n'aime pas le montage ou l'on pêche avec le même montage qu'au flotteur sans le flotteur. Cela ne laisse pas à mon avis suffisamment de mouvement au vif pour être attractif. Dans cette pêche le vif doit sans cesse vouloir remonter à la surface. A ce titre le choix du vif est primordial. Si celui-ci est un poisson dit de fond il va trouver un endroit ou se cacher et passera inaperçu pour le carnassier. Dans cette pêche il faut un vif que je qualifierais de surface comme l'ablette ou le rotengle, qui vont vouloir sans cesse remonter à la surface et donc seront très pêchant pour attraper un carnassier.

Je passe un stop-flot sur le fil en premier puis un émerillon libre sur la ligne et en butée j’attache une potence de 15 à 30 g voir plus si le courant est très fort. La forme de la potence est tout sauf ronde ou oblongue pour ne pas rouler sur le fond! Le fait d'avoir un émerillon coulissant vas permettre au vif d'avoir plus de place pour se balader, ce qui le rendra très attractif. De plus lorsque le carnassier va vouloir attaquer le vif, il risque de ne pas sentir immédiatement la potence qui est souvent lourde et donc limite les risques de recrachage du vif. Le bas de ligne en acier le plus fin possible avec une résistance de 5 à 7 kg est nécessaire, plus fin il est plus sensible est le montage, la longueur est identique à celle de la pêche au flotteur de l'ordre de 35 à 60 cm, personnellement j'utilise une longueur de 45 cm qui convient dans grand nombre de situations. Il y a des bas de lignes de nos jours d'un excellent rapport résistance / finesse mais un peu onéreux. Pour finir un trident de 6 à 12 permettra d’attacher convenablement le vif, un numéro 10 est la taille standard. Le vif sera attaché par le nez plutôt que loché pour une question de survie de celui-ci en fin de journée, c'est bien moins cruel.



Ce montage laisse beaucoup de liberté au vif, est très sensible malgré la potence et est suffisamment solide pour attraper les beaux spécimens. L'ensemble est parfait, reste aux carnassiers à se décider et ce n’est pas toujours facile, ils ne mangent pas tout les jours surtout en hiver. Tout comme pour la pêche au flotteur je place mes lignes loin de l’endroit ou j'attend l'attaque mais gardant autant que possible un œil sur mes lignes. Pour cela un fil fluo me paraît bien utile, il est visible de loin. Le fait de mettre les lignes loin même quand on pêche seul est important, je pense que notre reflet dans l'eau tout comme celui de la voiture surtout si elle est claire à une incidence. Après avoir lancé ma ligne je bloque le fil avec un élastique et j’essaie d'avoir un fil tendu. Car plusieurs attaques peuvent se produire: soi le carnassier part au large et le fil s'en va au large, soi le carnassier vient au bord et le fil se détend.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alex18800

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: pêche du carnassier au posé   Ven 10 Juin - 12:40

c'est un simple copier coller pour en faire profiter tous le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
pêche du carnassier au posé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les "grandes" cannes pour le carnassier au posé.
» Cannes pour pêche au posé
» [carnassiers] Le sandre au posé
» Peut on pêcher la perche en période de fermeture du carnassier ?
» "La pêche du brochet au mort-posé...."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Notre passion, la pêche ... :: La pêche des carnassiers :: Les noeuds et les montages-
Sauter vers: